Lausanne, le risque de l'inaptocratie

Éditorial de l’UDC du canton de Vaud du 15 août 2016

par Kevin Grangier
Secrétaire général

La population travailleuse (ndlr: de Lausanne) quitte la commune et s’installe dans les localités voisines ou ailleurs. Elle est alors remplacée par une population qui vit au crochet des autres.

 

par Kevin Grangier, secrétaire général de l’UDC Vaud

Toute la classe politique vaudoise se rappelle du terrible coup de massue du 28 février dernier, quand les résultats des élections à la Municipalité de Lausanne ont été publiés. La liste de gauche a placé ses six candidats avec une violence inouïe dès le premier tour en reléguant les candidats du PLR à plus de 10'000 voix d’écart brisant ainsi, de manière désarmante et inquiétante, deux ans d’efforts et de campagne pour le duo PLR qui semblait avoir jeté toutes ses forces et toute son énergie dans cette bataille. Comment en est-on arrivé à cette triste situation ?

ALLOCUTION DU 1er AOÛT 2016 – 725 ANS DE LA SUISSE

par Jacques Nicolet, conseiller national, président de l’UDC Vaud

Editorial de l’UDC du canton de Vaud n°13 – 01.08.2016


Engageons nous, engagez-vous pour une Suisse forte,
neutre, indépendante et souveraine

En cette journée de fête nationale, j'aimerais vous adresser ce message à vous toutes et tous, citoyennes et citoyens vaudois et suisses ainsi qu'à vous toutes et tous, résidents de notre beau pays. Depuis 725 ans, notre pays commémore en date du 1er août sa fête nationale, date de la signature du Pacte fédéral de 1291. Alliance éternelle entre les représentants des cantons d'Uri, Schwyz et Unterwald, qui se sont jurés une entraide et une assistance sans limite en cas d'agression extérieure ou de mise en danger des biens ou des personnes, ceci afin d'assurer la sécurité et la paix auprès de leur population.

Message du président Albert Rösti à l'occasion du 1er août

par Albert Rösti, président UDC Suisse


Battons-nous ensemble pour la sauvegarde
de ce pays extraordinaire et unique

Le 1er août de cette année nous fêtons le 725ème anniversaire de notre merveilleux pays. J’éprouve un profond sentiment de gratitude de pouvoir vivre en Suisse.

Les réalisations de nos mères et de nos pères ainsi que de leurs ancêtres ne vont pas de soi, j’en suis bien conscient. Il nous appartient désormais de sauvegarder ces acquis exceptionnels que sont la démocratie directe, la liberté personnelle, la sécurité et la prospérité – pour nous, nos enfants et les générations suivantes.

Une administration publique a-t-elle besoin de recettes publicitaires?

Interpellation UDC relative à la politique d’affichage publicitaire – 23.06.2016

par François Deladoey, conseiller communal
au nom du groupe UDC Aigle

Si certaines entreprises (radio, télévision, presse) ne peuvent se passer de recettes inhérentes à ce vecteur (Ndrl: la publicité), j’ai peine à croire qu’il en soit de même pour une administration publique


Faisant référence d’une part à l’installation sur le territoire communal de nouveaux panneaux publicitaires de la Société Générale d’Affichage (SGA) et d’autre part aux différentes communications municipales faisant état d’une convention entre la commune et la dite société d’affichage:

Lien Radio Chablais concernant le bilan de la dernière législature aiglonne

http://www.radiochablais.ch/62106-pour-son-dernier-conseil-aigle-fait-le-bilan-et-jette-les-bases-de-la-nouvelle-legislature

24.06.2016 - La fin de la législature a sonné à Aigle. Hier soir, les élus étaient réunis pour leur dernier Conseil communal. L’occasion pour le syndic Frédéric Borloz de faire le point. Dans son traditionnel discours avant la pause estivale, il a félicité les membres du législatif pour le travail accompli, notamment pour la centaine de préavis traités durant ces cinq années (suite: suivez le lien ci-dessus).

Page 1 sur 3

Internet et TV à Aigle: on peut faire mieux!

Lire la suite...

L'UDC Aigle propose

de maintenir la circulation automobile au centre, à vitesse réduite. C'est vital pour les commerces.

 

Des transports performants

Pour une bonne cohabi-tation des transports publics privés et l'inté-gration rapide d'Aigle dans Mobilis.

 

Un soutien clair à la sécurité

Pour qu'Aigle ne suive pas l'exemple de Bex et reste une ville sympa où il fait bon vivre.

 

Aller au haut